Comment optimiser son budget ?

Ca y est, le plus difficile est fait ! Maintenant qu'on connait son budget, il ne nous reste plus qu'à décider de quelle dépense on peut se passer ou si nous pensons pouvoir l'optimiser afin d'augmenter notre reste à vivre.

 

Déterminer les charges inutiles

 

On sait désormais combien coûte son rythme de vie. Il reste donc à voir quelles sont les moyens de réduire ses charges, sans toutefois ressentir une quelconque privation. 

La méthode la plus radicale pour diminuer ses dépenses n'est ni plus ni moins que d'en supprimer. Pour se faire, il faut déterminer la contrepartie de chaque charge.

Il y a par exemple fort à parier qu'au niveau des assurances, on dispose de contrats contenant des prestations similaires. Il convient d'éplucher ses contrats pour déceler un éventuel doublon. Si c'est le cas, il peut être financièrement intéressant de mettre fin à un contrat.

Néanmoins, comme leur nom l'indique, il s'agit de contrat, ce qui engage le souscripteur pour une certaine durée (en général 1 an). Il faut impérativement regarder les conditions générales du contrat pour savoir quelles sont les modalités de résiliation. En cas de frais à verser au prestataire, il faut simplement calculer la somme totale à payer jusqu'à l'échéance du contrat. Si les frais sont inférieurs au restant dû, il faut résilier car de toute manière ce contrat n'apporte rien.

A titre personnel, j'ai mis un bon coup de balai afin de limiter mes charges au strict minimum. Pour les contrats en tout genre, j'essaie toujours de les souscrire à la même date d'echéance, c'est-à-dire les faire démarrer en decembre-janvier pour qu'ils se terminent en décembre-janvier l'année suivante. De cette manière, pas besoin de passer du temps à chercher un contrat dans ses papiers pour connaître sa date de fin.

Une autre technique consiste à indiquer dans le tableau du budget les dates des contrats en cours sous chaque charge. Ainsi, à moins de changer d'offre, les dates de fin seront toujours les mêmes d'une année sur l'autre.

 

Et les charges à optimiser

 

Une fois les charges inutiles supprimées, on peut passer à l'optimisation. C'est l'étape ultime, mais c'est aussi celle qui recquiert le plus de temps car il faut effectuer ces 4 démarches : chercher, comparer, souscrire et résilier.

Chercher :

On connait ses charges, leurs montants et les dates d'echéance de ses contrats. On peut maintenant chercher s'il n'y a pas matière à réaliser quelques économies ici et là.

Le moyen idéal pour chercher reste internet. A temps égal, aucun autre support ne permet d'avoir accès à autant d'information. De plus, la très forte concurrence dans tous les secteurs, conduit parfois à des offres attractives. 

Si vous n'avez ni le temps ni l'envie de passer du temps à chercher sur internet, vous pouvez simplement vous rendre dans les dépenses quotidiennes afin de jeter un oeil aux différentes catégories de dépenses pour lesquelles vous pourrez peut-être trouver des offres plus intéressantes que celles dont vous disposez. 

Comparer :

Quand on a trouvé une proposition commerciale qui apparaît satisfaisante au niveau du prix, il convient de vérifier si ses caractéristiques sont équivalentes à ce que l'on possède déjà. Si le prix affiché est suffisament moindre pour justifier une offre moins complète mais qui correspond toujours à nos attentes, ça peut valoir le coup de signer. 

Néanmoins, le mieux restera de trouver une offre comparable à la sienne pour un tarif moindre. On conserve ainsi des prestations similaires pour un peu moins cher.

Attention cependant à connaître les éventuels frais de résiliation de son prestataire actuel afin de ne pas trop rogner sur l'économie censée être réalisée.

Souscrire :
Vient ensuite la souscription. Si l'offre proposée correspond à nos attentes, il faut y souscrire. En général le prestataire s'occupe de tout. Par contre il laisse le soin au client de gérer la résiliation, car le temps, la "compléxité" de la procédure et les éventuels frais, font que parfois le client abandonne et reste par dépit.

Résilier :

Enfin, c'est le moment de résilier le contrat de son ancien prestataire. En règle générale il faut envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception. Si la date d'echéance du contrat est sous 1 à 2 mois, il faudra envoyer la lettre rapidement afin qu'il ne soit pas reconduit tacitement pour 1 an.

Bien souvent, les conditions générales indique que si on n'a pas résilisé 30 à 60 jours avant la fin de son contrat, il peut-être reconduit.

Dans certains secteurs comme la téléphonie mobile et internet, des mesures importantes ont été réalisés ces dernières années afin de permettre aux usagers de changer d'opérateur sans n'avoir à effectuer de démarche auprès de son ancien prestataire. En effet, c'est le nouveau qui se chargera de la procédure.