Cette année l'INSEE a estimé qu'un foyer composé de 2,5 personnes consommait chaque année environ 120 mètres cubes d'eau, soit 120.000 litres ! Cela représente près de 148 litres par jour et par personne.

 

Cette consommation colossale est en partie due à des mauvaises habitudes, mais également à l'utilisation de matériaux qui ne sont pas toujours adapté aux économies d'eau.

Changer ses habitudes

La première étape pour réduire sensiblement sa consommation d'eau est de privilégier les comportements suivants  :

 

  • Opter pour une douche plutôt qu'un bain. 
  • Limiter le temps passé sous la douche.
  • Ne pas laisser l'eau couler lorsqu'on se savonne (sous la douche ou bien les mains), se brosse les dents ou pendant la vaisselle.
  • Utiliser une bassine d'eau pour laver ses légumes. Ce système fonctionne aussi pour faire la vaisselle à la main. Vous pouvez d'ailleurs utiliser l'eau sale des légumes pour arroser vos plantes.
  • Si possible, préférer l'usage du lave-vaisselle à la vaisselle à la main.
  • Utiliser les fonctions éco de vos appareils électroménager (lave-vaisselle, machine à laver).
  • Utiliser sa machine à laver lorsqu'elle est pleine et pour sécher le linge, privilégier un étendage plutôt qu'un sèche-linge.

 

L'avantage de ces méthodes sont qu'elles n'engendrent aucuns surcoûts lié à l'achat d'équipement. Il suffit d'y mettre de la bonne volonté.

gallery/capture d’écran 2019-03-21 à 16.23.44

Répartition de l'eau par usage

Comment limiter sa consommation d'eau ?

Améliorer ses installations

La première étape consistait à modifier votre comportement sur l'utilisation de l'eau dans votre foyer. Ces changements n'avaient pas d'impacts sur votre porte-monnaie, car ils ne vous coûtaient rien et pouvaient même faire diminuer votre facture.

 

La seconde étape risque de faire grincer des dents, car il vous faudra débourser quelques dizaines d'euros pour la mettre à exécution. Elle vise à améliorier vos installations avec des équipements permettant de réduire durablement votre consommation d'eau, et ce, de manière totalement passive.

 

Vous trouverez ci-dessous les outils indispensables à installer chez vous pour réduire encore plus efficacement votre facture. Les produits présentés restent très bons marchés au vue de leurs efficacités dans le temps.

Le pommeau de douche à 3 modes dont l'atout principal est la présence d'un bouton d'arrêt intégré pour limiter le gaspillage d'eau.

 

Le tarif affiché est attractif au vue des gains réalisés. 

Là encore, un pommeau de douche à 3 modes, par contre il ne dispose pas d'un bouton d'arrêt intégré. 

 

Cependant, son système venturi lui permet de réduire la consommation d'eau de 70% par rapport à un système classique.

 

Plus onéreux que le modèle précédent, on peut l'associer à un robinet d'arrêt pour maximiser son usage. 

Comme indiqué sur le produit ci-dessus, l'utilisation d'un pommeau sans système d'arrêt intégré peut nécessité l'ajout d'un robinet d'arrêt indépendant.

 

Celui ci-contre est l'un des plus accessible et dispose de nombreux avis vantant son fonctionnement.

Des mousseurs pour robinets. Par lot de 15 pour en installer dans tout le logement.

 

Ils s'accompagnent d'une clés pour les poser sur vos robinets.

 

Très utile quand on sait que ce système diminue par 2 la consommation d'eau par rapport à une installation classique.

Le mitigeur thermostatique.

Indispensable pour régler l'eau à la température souhaitée.

 

Difficile de chiffrer l'économie d'eau réalisée, mais il permet quand même de perdre moins de temps (et donc d'eau) à obtenir la température voulue.

 

Ce type de produit est assez cher, toutefois, celui-ci est accessible.

Le sac économiseur d'eau pour les toilettes.

On peut utiliser une bouteille d'eau rempli, cependant, ce sac est fabriqué à partir de matériaux spécialement conçu pour cet usage.

 

Sur un réservoir classique de 9 litres, l'économie d'eau réalisée est de 27% et monte même à 40% pour une chasse d'eau de 6 litres.

 

Non négligeable au vue de la consommation d'eau des sanitaires sur le budget (20%).

Ce filtre à eau qui se fixe sur le robinet permet une réduction d'eau importante.

 

Certes, il n'impacte pas directement votre facture, mais il réduit sensiblement la consommation d'eau minérale.

 

Il existe des alternatives comme la carafe Brita, mais le renouvellement mensuel des cartouches filtrantes augmente nettement son coût par rapport à ce système.

En conclusion, vous pouvez équiper toute votre installation pour une cinquantaine d'euros. Ce coût sera amorti dès la première année de mise en service et vous permettra de réduire efficacement et durablement votre consommation d'eau, tout en diminuant votre facture.

Contrôler ses installations

La troisième étape pour limiter sa consommation d'eau est de vérifier l'état de ses installations. En effet, une chasse qui fuit ou un robinet qui coule, soit au goutte à goutte, soit en mince filet d'eau, on un effet dévastateur sur votre consommation.

 

Pour vous donner une idée, un robinet qui coule au goutte-à-goutte, ça représente 4 litres par heure, soit 35 mètres cubes d'eau par an (= 35.000 litres !). Ce chiffre monte à 16 litres par heure, soit 140 mètres cubes pour un mince filet d'eau et jusqu'à 25 litres par heure, soit 220 mètres cubes pour une chasse d'eau qui fuit.

 

Ces 3 exemples sont par chance visibles et audibles. Vous pouver donc intervenir rapidement pour règler le problème. Cependant, si jamais vous soupçonnez une fuite d'un tuyau non visible à l'oeil nu, il conviendra d'effectuer un relevé de compteur le soir avant de vous coucher, puis de le comparer avec les chiffres qui apparaissent le lendemain matin avant toute consommation d'eau. Si vous notez une variation importantes des nombres, vous pouvez légitimement penser qu'une fuite est bien présente.