Les français dépensent en moyenne 200 euros par an pour leur budget banque. C'est beaucoup, d'autant que les tarifs varient d'un établissement bancaire à l'autre.

 

Il existe aujourd'hui de nombreuses banques sur le marché. Comparer leurs tarifs en épluchant les brochures et conditions générales nécessite un travail de longue haleine qui s'avère souvent fastidieux.

 

Toutefois, il existe plusieurs méthodes pour déterminer quelle banque vous correspondrait le mieux.

 

 

Choisir en fonction de son profil

 

 

La première étape pour choisir sa banque est la plus importante car elle conditionne la suite de vos démarches. En effet selon votre profil, vous aurez plutôt intérêt à opter pour tel ou tel établissement.

 

Qu'entend-on par profil ? Il s'agit simplement de votre catégorie socio-professionnelle. Que vous soyez étudiant, employé, cadre, cadre supérieur, entrepreneur ou retraité, vos attentes ne sont pas les mêmes. Un étudiant cherchera davantage des services basiques au moindre prix, tandis qu'un cadre supérieur visera des offres plus complètes, sa situation patrimonial nécessitant une gamme de produits bancaires plus large.

 

Logiquement, votre profil évoluera tout au long de votre vie. L'étudiant se transformera en employé, cadre ou entrepreneur, jusqu'à devenir retraité. Ainsi, vos besoins se développeront avec l'âge.

 

Au-dela de la catégorie socio-professionnelle, il convient de prendre en compte son comportement bancaire. Si on est plutôt économe et jamais à découvert, prendre en compte les tarifs concernant les incidents bancaires ne sera pas une priorité car c'est quelque chose qui finalement ne vous impactera pas.

 

L'idée n'est pas forcément de rester toute votre vie dans la même banque, mais plutôt de démarrer chez une où les services proposés vous correspondent. Puis, d'en changer si vous vous y senté à l'étroit lorsque votre situation profesionnelle ou personnelle évoluera.

 

Cette technique vous permettra de payer uniquement les services que vous utilisez et non de payer un peu plus cher des produits dont vous n'avez pas l'usage dans l'immédiat.

 

Une fois votre profil défini, deux types d'établissements grands publics s'ouvrent à vous ; les banques de réseaux classiques et les banques en lignes. C'est la que les choses sérieuses commencent !

 

 

Banque en ligne VS Banque de réseau

 

 

Il y a une quinzaine d'année, la seule éxistence des banques de réseaux aurait empêcher ce comparatif. Heureusement, le développement d'internet et l'arrivée des banques en ligne ont fait évoluer le milieu bancaire.

 

La banque en ligne :

 

Vous le savez tous, dès qu'on évoque les banques en ligne, la première chose qui nous vient à l'esprit est la gratuité de la carte bleue. Non pas juste pour la première année, mais pour toute la durée de vie de votre compte courant.

 

Pour une carte bleue classique, l'économie réalisé sera d'une quarantaine d'euros, lorsqu'elle sera de 120 à 200 euros pour une carte gold. Simplement en évoquant ces chiffres, on serait prêt à signer.

 

Toutefois, il faut savoir que dans une banque de réseau plus classique, la carte bleue, même si elle dispose d'une cotisation évelée, n'est pas forcément dûe. Effectivement, il n'est pas rare qu'un client demande à son conseiller de lui rembourser sa cotisation annuelle en lui faisant valoir les différents supports qu'il possède au sein de l'établissement. Il peut même arriver que le conseiller lui-même prenne l'initiative, comme c'est souvent le cas lorsque vous signez un prêt immobilier.

 

Bien sûr si vous êtes étudiant avec pour besoin un compte courant et éventuellement un Livret A voir un LDD, il est peu probable que votre conseiller vous offre votre cotisation de carte bleue. Si par contre vous montrez votre intérêt à souscrire à une assurance vie, une assurance habitation ou ce genre de produits, vous avez plus de chance de pouvoir négocier cet avantage. Après, rien ne garantiera que l'opération se répètera chaque année.

 

Pour la banque en ligne, la cotisation est offerte, mais vous devez théoriquement domicilier tout ou partie de vos revenus. Par exemple chez ING, le montant à verser sur votre compte chaque mois est de 1.200 euros pour un compte courant simple et monte à 2.000 euros par mois pour un compte courant joint.

 

Chez Boursorama, pour une carte bleue classique, il faut déposer 1.000 euros par mois ou disposer de 2.500 euros d'encours (5.000 euros d'encours pour un compte joint). Pour une carte gold, il faut 1.800 euros par mois ou un encours de 5.000 euros (10.000 euros pour un compte joint).

 

Néanmoins, lorsque votre compte est ouvert, les sommes à verser chaque mois peuvent être des virements de compte à compte et non forcément des revenus. Tant que le montant est crédité sur le compte, vous ne payerez rien. 

 

Par ailleurs, l'envoi de chéquier est gratuit en courrier simple, mais vous devrez payer l'envoi en recommandé, de l'ordre de 5 euros.

 

Pour la gestion des virements et prélèvements en ligne, l'interface est beaucoup plus simple d'utilisation qu'une banque de réseau. La raison est simple, les banques en ligne ont du créer d'office leurs services pour une utilisation exclusive sur internet. Grâce à votre smartphone, il est désormais très simple d'entrer les coordonnées bancaire d'un bénéficiaire lors d'un virement. Vous recevez immédiatement un code par sms pour valider votre opération. Seule contrainte, pour les virements sur des comptes basés à l'étranger, il faut passer par téléphone, pour que le conseiller rentre les coordonnnées bancaires en direct. 

 

Un gros avantage pour les banques en lignes et le développement de leur gamme de produits ces dernières années. En effet, toutes ou presque propose, prêt immobilier ou personnel, assurance vie, compte titre ou les livrets d'épargne classique.

Boursorama va même plus loin en proposant l'assurance auto, l'avance sur titre et surtout la création d'un compte professionnel.

 

Sur l'assurance vie, il est utile de précisé que vous devez forcément posséder un compte courant pour pouvoir en ouvrir une. Les frais annuels liés à ce produit sont d'ailleurs nettement plus faible que dans une banque de réseau et les rendements proposés sont bons. Vous pouvez choisir un mode de gestion libre ou sous mandat pour que la banque gère elle-même vos avoirs, tout en respectant le profil de risque que vous êtes prêt à prendre.

 

La banque de réseau :

 

Il va être difficile de défendre ce type d'établissement après avoir décrit les nombreux avantages des banques en ligne, néanmoins, la banque de réseau a quelques atouts à faire valoir.

 

Son atout principal est qu'elle dispose d'agence physique. Pour les millénials qui ont été élevé avec internet ça ne signifie pas forcément grand chose, mais avant l'éclosion des banques en lignes, il fallait quasiment toujours passer par son agence bancaire pour effectuer les opérations.

 

Depuis cette période, bon nombre d'agence ont fermé, mais il reste agréable d'avoir la possibilité de voir son conseiller dédié en face à face pour évoquer son argent, plutôt qu'un conseiller par téléphone qui changera lors de chaque appel.

 

Un autre point fort est le panel des produits proposés. Il est vrai que les banques en ligne tendent à diversifier leurs services, toutefois, les banque de réseau ont une longueur d'avance. Assurance auto, habitation, prévoyance, complémentaire santé, crédit conso, prêt personnel, prêt in fine, prêt immobilier, livret en tout genre et surtout l'accès aux prêts aidés, tel que le prêt à taux zéro (PTZ).

 

Si vous êtes du genre à vouloir regrouper tous ces services au même endroit, l'idée peut-être bonne car vous pourrez bénéficier de rabais en souscrivant à plusieurs produits bancaires et assurantiels. Sans compter que vous n'aurez pas à gérer 10 prestataires différents. Le gain de temps est significatif et le seul risque est de payer un peu plus cher qu'en cherchant le prix le plus bas.

 

Enfin, comme évoqué précedemment, la banque de réseau permet l'accès aux prêts aidés. Ainsi, si vous cherchez à souscrire un prêt immobilier, il peut-être intéressant de pouvoir souscrire un PTZ, ce que les banques en ligne ne permettent pas pour l'instant.

 

Sur le prêt immobilier justement, la banque en ligne offre de bon taux, mais ce taux ne bougera pas selon la "qualité" de votre dossier. A l'inverse, la banque de réseau pour vous offrir de meilleurs conditions d'emprunts.

 

 

En conclusion, la banque en ligne est moins cher pour des prestations basiques. C'est le type de banque à viser si vous êtes jeunes et que vous n'avez pas forcément l'envie ou les moyens de disposer de 50 produits bancaires et assurantiels. Pour les actifs, avoir un compte courant dans l'une d'elle peut-être intéressant car le faible coût des frais de gestion de l'assurance vie vaut à lui seul le coup.

 

A contrario, la banque de réseau est utile si vous souhaitez un interlocuteur unique et pour regrouper tous vos produits de banque et d'assurance. L'accès au prêt immobiliet est à mon avis, à privilégier dans ce type d'établissement.

Comment choisir sa banque ?

Parrainage

Actuellement, Boursorama pratique l'avance sur titre, ce qui vous permet de bénéficier d'un prêt in fine sur 3 ans à un montant maximum correspondant à 50% de vos encours chez eux. Leur taux actuel est de 0,75% ce qui est particulièrement avantageux.

 

Pour ceux qui envisagent d'ouvrir un compte en ligne, je peux vous parrainer chez Boursorama et ING, banques chez lesquels je dispose de comptes courants. Cette opération me permettant de toucher une prime de parrainage, je vous reverserai 50% de cette prime, l'autre moitié permettant de prendre en charges les frais de fonctionnement liés à ce site.

 

Pour Boursorama, il vous suffit de cliquer sur un des 2 liens ci-dessous qui va vous rediriger vers la page souhaitée ;

Pour ouvrir un compte courant :

Pour ouvrir une assurance vie :

M'envoyer un mail avec nom et prénom afin que je vous envoi le lien 

Pour ING, il vous suffit de renseigner le code ci-dessous lors de votre souscription pour valider le parrainage ;

Pour ouvrir un compte courant :

Indiquer le code suivant :

AXDFYSF